Connect with us

Sylvester Stallone, héros de la classe ouvrière

Revue de presse

Sylvester Stallone, héros de la classe ouvrière

Sylvester Stallone, héros de la classe ouvrière

Quelques extraits des articles consacrés au livre de David Da Silva Sylvester Stallone, héros de la classe ouvrière :

Sylvester Stallone, héros de la classe ouvrière bio-filmographie analyse de David Da Silva sur l’acteur/icône est remarquable en bien des points. (…) L’auteur en détache une figure prolétarienne du héros américain (FIST, La Taverne de l’enfer, Rambo 1, Rocky, Copland…), s’appuyant pour cela sur des thèmes récurrents dans ses meilleurs films comme la victoire dans l’échec, la rédemption personnelle et le combat pour la dignité (…) Mais c’est surtout dans son attachement sincère et chaleureux à l’acteur italo-américain que David Da Silva emporte le morceau. De La Taverne de l’enfer, sa première réalisation, jusqu’à John Rambo, ultime et impressionnant opus de la saga de l’ex-béret vert, l’auteur défend une certaine “politique de l’acteur” bien pertinente (…) Sylvester Stallone, héros de la classe ouvrière efface toute trace de ringardise et de propagande reaganienne pour installer l’acteur au panthéon des grands artistes populaires du XXe siècle”

Lionel Fouquet, Kinoscript.com

“Tentative de réconciliation avec une icône des années 80, le bel ouvrage de David Da Silva évite l’écueil d’un fétichisme béat pour mieux sonder une figure politique incomprise et malmenée. Un travail salutaire”

Benjamin Cocquenet dans Cultureopoing.com

“Ce livre n’aborde pas le personnage sous l’angle de l’aventure. L’auteur, se basant sur de nombreuses déclarations de l’acteur-réalisateur-scénariste, nous convainquant que ce républicain avoué, félicité par Reagan à l’époque de Rambo 2, est à l’image de l’homme du peuple, immigré souvent, qui arrive par sa seule ténacité (mais perd aussi). En témoignent ses premiers films, F.I.S.T, histoire d’un leader syndical d’origine hongroise, La Taverne de l’enfer (sa première réalisation) ou encore les Rocky et Rambo d’origine”

Jean-Pierre Andrevon dans L’Ecran Fantastique

Ambitieux, l’ouvrage, le premier du journaliste David Da Silva, nous livre une analyse sociopolitique de Stallone, de ses personnages (souvent autobiographiques), de ses films. Sont notamment abordés les valeurs “stalloniennes” (la réussite dans l’échec, la conscience de classe, etc.), la récupération reaganienne de plusieurs longs-métrages (Rambo 2, Rocky IV) et la réception contrastée de certains titres (grand écart entre la critique et un certain public). La réflexion menée par l’auteur est à la fois pointue et affectueuse (Da Silva est un fan et il ne s’en cache pas) (…) Bonne initiative, cette analyse vient combler un vide (il n’y avait, jusqu’alors, pas d’ouvrage francophone creusé sur Stallone) et s’avère une acquisition incontournable pour le féru de Sly”

Julien Sabatier dans DvdCritiques.com

Plus d’infos sur le livre Sylvester Stallone

Cliquer pour écrire un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles dans Revue de presse

To Top